Coupe 5eme Tour LE SAS sans forcer

17 octobre 2011 - 11:02

 Coupe de France / Sézanne a été le plus réaliste

Johan Pilloud (n°6), ici aux prises avec Ayoub El Mandili, et ses partenaires, ont couru après le score tout au long de la deuxième période. Des efforts restés stériles

Johan Pilloud (n°6), ici aux prises avec Ayoub El Mandili, et ses partenaires, ont couru après le score tout au long de la deuxième période. Des efforts restés stériles


Le Foyer de Bar-sur-Seine (DH) a manqué d'efficacité et commis trop d'erreurs directement sanctionnées face aux pensionnaires de CFA 2 (1-3)

Stade Municipal, Bar-sur-Seine (DH)-Sézanne (CFA2) 1-3 (0-2)
Arbitre : M. Lucas assisté de MM. Guyot et Gourbet. 200 spectateurs environ. Temps doux, pelouse souple
Buts : J. Girard (90+1) pour Bar-sur-Seine, Berthelot (24e), Charvaux (30e), Boudard (86e) pour Sézanne
Avertissements : Vertraet (53e) pour Bar-sur-Seine, Deruffe (37e), Kellih (79e), Dubois (89e) pour Sézanne
Bar-sur-Seine : Fritsch, Ferreira (Truffe 70e), Calfon, Vertraet, Henault (cap), Pilloud (Paulo Capitao 75e), Joussot, Sarr, Das Névès, L. Girard (Takamatsu 85e)
Entraîneur : Jean-Louis Mazzéo
Sézanne : N. Jacquin, K. Jacquin, Martin, Dubois, Kellih, Cissakho, Berthelot (Levasseur 59e), El Mandili (Valente 82e), Boudard (cap), Deruffe (Bourdon 62e), Charvaux.
Entraîneur : Dominique Delattre


La hiérarchie a été respectée à Bar-sur-Seine, où le Foyer a été éliminé par une réaliste formation de Sézanne, emmenée par sa cohorte d'anciens Aubois (Boudard, Kellih, Charvaux, Berthelot), et un entraîneur qui a marqué le club barséquanais de son empreinte. « J'ai pris du recul par rapport à mon retour » souligne Dominique Delattre. Du bout des lèvres, il reconnaît toutefois que les deux saisons passées à Bar, et sa parfaite connaissance des hommes en place, ont influencé ses consignes d'avant match.
Le pressing très haut exercé par les Sézannais d'entrée de partie, ne laissait d'ailleurs aucune place au doute. En difficulté pour ressortir des ballons proprement, les hommes de Jean-Louis Mazzéo subissaient les vagues jaunes. Battus dans les duels, ils ne sortaient la tête de l'eau qu'au quart d'heure de jeu, avec la grosse occasion de Das Névès, décalé par L. Girard, et dont la frappe instantanée obligeait Jacquin à nettoyer sa lucarne. Une deuxième poussée, quatre minutes plus tard, offrait à L. Girard, cette fois servi par Das Névès, la possibilité d'ouvrir la marque, mais il butait in extremis sur le portier marnais.
Le Foyer venait de laisser passer sa chance, puisqu'à la 24e minute, un ballon perdu au milieu était exploité par Kellih, dont le long centre lobé permettait à Berthelot, d'une magnifique volée sans contrôle, de signer (lui aussi) son retour à Bar-sur-Seine.
Une nouvelle erreur de concentration dans la relance, un ballon gagné par Boudard et le sang-froid de Charvaux face au but (30e) donnaient à cette rencontre des airs de mission impossible pour le Foyer, même si Das Névès ratait l'immanquable, au point de penalty (37e), après un bel effort de J. Girard et un centre en retrait parfait.
Au retour des vestiaires, les Barséquanais ont  maîtrisé les débats, sans concrétiser alors que Sezanne gerait tranquillement en faisais tourner l'effectif. Et ils abandonnaient tout espoir sur un contre transformé en deux temps par Boudard (86e). Un dernier sursaut de J. Girard dans les arrêts de jeu, permettait au Foyer de sauver l'honneur et de sortir de la compétition sans avoir à rougir.

 (Coupe de France) / Bar, le lieu des retrouvailles


12
Arnaud Berthelot (à gauche, Sézanne) et Aurélien Joussot (en noir, Bar-sur-Seine) ont interverti leur poste de latéral droit.

Arnaud Berthelot (à gauche, Sézanne) et Aurélien Joussot (en noir, Bar-sur-Seine) ont interverti leur poste de latéral droit.


 

MARNE. Entre Sézannais et Barséquanais, les allers-retours ont été nombreux durant l'été. Aujourd'hui dans l'Aube, le 5e tour de Coupe n'en devient que plus savoureux.

 

C'EST l'affiche qui illumine ce 5e tour de Coupe de France avare de rencontres dans la Marne. Seul Reims Chalet Tunisie (Prom 1re série) jouera à la maison avec la venue d'Aÿ (DHR) à Marcel-Thil et avec une pensée pour son président.
Sinon, pour les plus grandes émotions, il faut donc franchir la frontière. D'abord vers le nord avec trois chocs de DH dans les Ardennes pour Tinqueux à Bogny, Epernay à Rethel et Sainte-Anne à Prix. Surtout vers le sud avec le pimenté Bar-sur-Seine (DH) - Sézanne (CFA2).
Les vases communicants entre les deux effectifs ont été tels cet été que ce match ne ressemble à aucun autre.
Un exemple avec l'ancien Sézannais Aurélien Joussot et l'ex-Barséquanais Arnaud Berthelot qui ont interverti leur poste de latéral droit.
Avez-vous un sentiment de revanche en abordant ce match ?
Aurélien JOUSSOT (Bar-sur-Seine) : « Un peu, oui, car je me suis senti écarté de l'équipe en fin de saison dernière. C'était compliqué de venir m'entraîner à cause de mon travail. J'ai joué quand même jusqu'à l'éviction de Jean-Louis Mazzéo. Après, rien… Sézanne, c'était mon premier club. J'y étais revenu à 18 ans après un passage par l'Estac. Finir comme ça à 25 ans, sept saisons plus tard, cela m'a dégoûté. »
Arnaud BERTHELOT (Sézanne) : « Surtout pas. Je ne peux pas avoir la rage de jouer ce match car Bar-sur-Seine est le club qui m'a relancé. Il m'a redonné le goût et l'envie de jouer après mon passage à l'Estac. J'y ai passé quatre belles années. Je suis arrivé quand le club était Promotion de Ligue et je suis parti cet été, après une première saison en DH. J'avais été approché par Sézanne en février ou mars et j'ai réservé ma réponse jusqu'en juin. Je me suis tout de suite senti vachement à l'aise. Je fonctionne beaucoup au moral et là, ça déroule. »
Sur quoi se jouera le match de cet après-midi ?
A.J : « Sur un match de Coupe, tout peut arriver mais nous devrons être à 200 % pour jouer une équipe bien en place et servie par d'excellentes individualités. Il faut que l'on gère le 0-0 le plus longtemps possible. Si nous prenons un but trop tôt, le match sera plié. J'aurais aimé jouer Sézanne plus tard. C'est pour ce 5e tour, on sera motivé. On n'a pas à avoir peur. »
A.B : « Nous allons être notre premier adversaire. A Saint-Dizier samedi, on était collectivement au point pendant 30 minutes et ça a fait 2-0. En dix minutes de relâchement, on a été rejoint. On n'a pas le droit de ne pas être déterminé, concentré. Si on l'est, ça doit passer, même si un match de Coupe reste indécis. »
Vous occupez le même poste. Que pensez-vous de celui qui vous a remplacé dans votre ancien club ?
A.J : « C'est un garçon très fort. Son niveau de jeu est supérieur au mien. Si nous avions été dans le même club, je pense qu'il m'aurait doublé. »
A.B : « J'étais arrivé comme arrière droit à Sézanne mais le coach m'a remonté d'un cran. J'aime bien aller de l'avant et cela me donne plus d'espaces. Concernant Aurélien, je le connais peu mais j'ai l'image d'un défenseur sérieux, courageux et généreux. Je l'ai vu à Romilly (défaite de Bar 3-1 lors de la 1re journée), il avait été un vrai combattant. »

Commentaires

Staff
Marie-Colette ALBARELLO
Marie-Colette ALBARELLO 18 octobre 2011 23:20

Bravo à toute l'équipe et bonne chance pour la suite !!

PROGRAMME

Agenda

  .    

 

 DIMANCHE 23 OCTOBRE 2016

LIEU: STADE ST HUBERT

6ème TOUR

 

 

  SA SEZANNE  

  DH        

     Reçoit BAR SUR SEINE

          MATCH DE COUPE DE FRANCE 

Venez nombreux encourager votre équipe  !!! 

 

   SEZANNE

SEZANNAIS NE LACHE JAMAIS     

Armes de Sézanne

 

 

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Dirigeants
  • 8 Entraîneurs
  • 11 Joueurs
  • 12 Supporters