COUPE DE FRANCE

6 avril 2011 - 11:00

 

  

1/2 finales

Le LOSC et le faste d'après-guerre

Présent en demi-finales de la Coupe de France pour la première fois depuis la saison 1984-1985, le LOSC, également à la lutte pour le titre de Champion de France de L1, espère bien renouer avec un passé glorieux dans cette épreuve. Faisant partie des meilleures équipes de l'après-guerre, le Lille Olympique Sporting Club a en effet disputé entre 1945 et 1955 sept finales (photo en 1953), dont cinq consécutives ! Retour sur la période faste des "Dogues".

L'histoire du LOSC en Coupe de France est étroitement liée avec l'Histoire mondiale, notamment la période d'après-guerre. Entre 1945 et 1955, les Nordistes, dont la majorité des joueurs est d'origine polonaise, disputent sept des dix finales de Coupe de France, en remportent cinq et perdent à deux reprises contre leur bête noire d'alors, le RC Paris.

La première opposition entre les deux équipes a lieu le 6 mars 1945, pour la première finale "libre", deux jours avant la capitulation officielle de l'Allemagne à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. Déjà finaliste en 1939, juste avant le début des combats, le LOSC, né d'une fusion entre l'Olympique Lillois et le SC Fivois, compte encore cinq joueurs ayant disputé la finale six ans auparavant.

Au cours des années suivantes, les Lillois s'imposent trois fois de suite, en 1946, 1947 et 1948 avec évidemment son lot d'anecdotes. Marceau Sommerlynck, détenteur du nombre de victoires en Coupe (5), gagne son premier trophée en 1946 en remplaçant au pied levé Jules Bigot, blessé, qui lui avait pris sa place l'année précédente pour les mêmes raisons ! Cette saison là, les coéquipiers de François Bourbotte réalisent le doublé Coupe-Championnat, comme espère le faire les protégés de Rudi Garcia en 2010-2011.

L'année suivante, en 1947, Roger Vandooren entre dans l'histoire en devenant le buteur le plus rapide lors d'une finale, donnant l'avantage au LOSC dès la 29ème seconde de jeu face à Strasbourg (2-0). En 1948, en battant leur voisin lensois, alors en D2 (3-2), les "Dogues" entrent encore un peu plus dans la légende en remportant trois Coupes de France consécutives, égalant le record détenu par le Red Star (de 1921 à 1923).

Deux derniers succès suivront dans le courant de la décennie suivante, en 1953 face à Nancy (2-1) puis deux ans plus tard devant Bordeaux (5-2). Face aux Girondins, Marceau Sommerlynck établit son record, toujours d'actualité aujourd'hui et partagé avec Dominique Bathenay et Alain Roche, en remportant sa 5ème Coupe de France. Il aurait pu être l'unique détenteur du record si ce même adversaire, en 1941, ne l'avait empêché de soulever un 6ème trophée lorsqu'il défendait les couleurs du SC Fivois sous la France occupée.

Depuis cette époque faste, où le LOSC était appelé le "Grand Lille", la compétition n'a plus beaucoup souri aux Nordistes. Il faudra attendre 1983 pour retrouver les "Dogues" dans le dernier carré, tout comme en 1985, mais sans jamais parvenir à renouer avec l'odeur alléchante d'une finale.

En cas de succès à Nice le mardi 19 avril en demi-finales de l'édition 2010-2011, les coéquipiers de Rio Mavuba ont l'occasion de renouer avec la légende et de faire vivre à leurs supporters un grand bond dans le futur, passant du stade Yves-du-Manoir de Colombes, lieu de leur dernière finale, au Stade de France de Saint-Denis !

Commentaires

PROGRAMME

Agenda

  .    

 

 DIMANCHE 23 OCTOBRE 2016

LIEU: STADE ST HUBERT

6ème TOUR

 

 

  SA SEZANNE  

  DH        

     Reçoit BAR SUR SEINE

          MATCH DE COUPE DE FRANCE 

Venez nombreux encourager votre équipe  !!! 

 

   SEZANNE

SEZANNAIS NE LACHE JAMAIS     

Armes de Sézanne

 

 

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Dirigeants
  • 8 Entraîneurs
  • 10 Joueurs
  • 12 Supporters